Pour Ma Fille » 👟 Choisir les chaussures pour son bébé ?! (les premiers pas)

👟 Choisir les chaussures pour son bébé ?! (les premiers pas)

Comment bien choisir la bonne paire de chaussures pour son bébé ? En effet, il s’agit souvent d’une préoccupation des nouveaux parents et c’est souvent très laborieux. J’ai donc rédigé un guide 📑 pour vous aider, en faisant appel à mon expérience avec ma fille et des recherches que j’avais réalisées 👩‍🏫.

Des études ont mis en évidence que 99% des pieds des nouveau-nés sont sains. En revanche, ceux-ci ne sont plus que 20% à l’être encore par la suite une fois à l’âge adulte… De ce fait, il est alors important pour les nouveaux parents de s’informer sur les conseils pour choisir une paire de chaussure pour bébé. En effet, il y a des répercussions potentielles d’un mauvais chaussage.

Ce sujet étant sérieux, je me suis donc plié en quatre pour vous rédiger un guide très informatif et complet. Dans un premier temps, j’ai donc listé tout ce qu’il faut savoir à propos des pieds des bébés. Et ensuite les choses à connaitre pour les chaussures pour bébés. Sur ceux, bonne lecture ! Sinon, si d’autre conseils vous intéresse, j’ai aussi réaliser un article dédié sur le bola de grossesse.

🦶 Ce qu’il faut savoir sur le pied des bébés !

📍 Comment grandissent les pieds de bébé ?

C’est entre 0 et 3 ans que la croissance du pied de l’enfant est la plus importante. Au cours de cette période, la longueur du pied est multipliée par 2 et le squelette osseux se développe. Il s’agit de l’apparition de nombreux points d’ossification et la mise en place de l’architecture définitive des pièces osseuses.

  • A la naissance : Le pied mesure 7,5 cm, soit environ 30% de sa taille à l’âge adulte, et l’ossification n’est réalisée qu’à 25 %. Le squelette du pied est encore une mosaïque de cartilages.
  • Entre 0 et 1 an : Des modifications morphologiques surviennent.
  • A 1 an : Le pied de l’enfant mesure 12 cm. Il a ainsi gagné 4,5 centimètres en longueur. Son rythme de croissance annuel se stabilisera ensuite aux alentours de 0,9 cm. Chez la fille, on peut considérer que le pied a déjà atteint sensiblement la moitié de sa taille définitive, alors que chez le garçon il faut attendre l’âge de 18 mois.
  • De 1 an à 3 ans : L’ossification progresse au niveau des phalanges et des métatarsiens, par contre le scaphoïde n’est toujours pas ossifié. L’aspect du pied va également se modifier. Le pied d’abord potelé va s’affiner progressivement et une cambrure se dessiner sous l’action du renforcement musculaire et de la diminution de la souplesse articulaire et ligamentaire.

🚶🏼‍♀️ Quelles sont les étapes d’apprentissage de la marche ?

Entre 10 et 18 mois, l’apprentissage de la marche chez l’enfant s’organise autour de 6 étapes :

  1. Il s’assoit et marche à 4 pattes.
  2. Il s’accroche aux meubles pour se mettre debout et pointe les fesses en arrière.
  3. Il commence à marcher en se tenant au bord du parc.
  4. Il marche les 2 mains tenues par sa maman ou son papa.
  5. Il marche en ne tenant qu’un seul doigt (et parfois pendant longtemps).
  6. Quand il est prêt, il se lance et marche seul.

Certains bébés franchissent ces étapes en quelques semaines, d’autres en quelques mois… Mais sachez que 60% des enfants seulement parviennent à effectuer quelques pas à leur 1er anniversaire !

🙎🏼 Faut-il s’inquiéter devant un retard de l’acquisition de la marche ?

Enfaîte, cela est variable ! Chaque étape du développement psychomoteur de l’enfant ne se fait pas à un âge donné, mais survient dans une fourchette plus ou moins large.

Pour l’apprentissage de la marche, cette fourchette va de 10 mois à 18-20 mois. Cependant, les 1ers pas de bébé peuvent parfois être plus difficiles s’il fait partie des beaux gabarits. En effet, son centre de gravité est situé plus haut et, avec ses membres plus longs, la coordination lui est plus délicate. Le tempérament de votre bébé peut également influer sur son développement moteur. Et puis, il préfère peut-être prendre son temps et a décidé de s’investir dans autre chose que la marche… difficile d’être le 1er partout !

C’est vers le 19 ou 20 mois que l’on considère généralement que l’absence de marche indépendante est anormale. Au-delà de ce délai, le retard de la marche peut être pathologique et je vous conseillerais d’en parler à un médecin généraliste ou un pédiatre.

Petites astuces pour ses premiers pas :

  • Ne l’obligez pas à marcher s’il n’a pas encore choisi de le faire,
  • Attendez qu’il ait acquis un bon équilibre debout,
  • Ne lui mettez pas de lourdes chaussures,
  • Proposez à votre enfant un environnement où il aura des éléments sur lesquels s’appuyer pour se mettre debout sans danger,
  • Lorsque vous l’aidez à marcher, veillez à ce qu’il n’ait pas les bras trop levés,
  • Utilisez le trotteur avec modération.

🙎🏼‍♂️ Son pied tourne, il a les pieds plats, il marche sur la pointe des pieds… Est-ce normal ?

Pas d’inquiétude, tout cela est normal. Le pied qui tourne vers l’intérieur est un phénomène qui se corrige naturellement au cours de la croissance. Il s’agit d’un défaut que l’on retrouve souvent chez les enfants ayant l’habitude de dormir sur le ventre ou bien encore de s’asseoir en grenouille. C’est-à-dire, avec les genoux serrés tournés l’un contre l’autre et les pieds vers l’extérieur. Habituez votre enfant à s’asseoir en tailleur ou bien faites-lui porter pendant quelques semaines la chaussure droite au pied gauche et inversement.

 Le pied plat est, lui, une étape du développement physiologique du pied. Il est à noter que 95 % des pieds plats se corrigent spontanément. La consultation ne devient nécessaire que si cet état persiste au-delà de 4 ans (ou 5 si l’enfant a marché tardivement).

Sinon, marcher sur la pointe des pieds est classique en période de début de la marche. Cela peut durer plusieurs mois sans que cela soit pathologique.

🧦 Ce qu’il faut savoir sur les chaussures des bébés !

👞 A quel âge acheter sa première paire de chaussure bébé ?

Lors des 1ers mois, les chaussures pour bébé ont avant tout une fonction protectrice contre le froid ou contre les chocs éventuels. C’est pourquoi il est important d’avoir une semelle unique qui protège tout le pourtour des très petits pieds.

C’est ensuite vers l’âge de 10 mois que le choix de la 1ère chaussure de marche pour votre bébé se pose ! C’est quand votre enfant commencera à essayer de se tenir debout. Enfaite, quand le pied de l’enfant commence à supporter tout le poids du corps et à voir ses muscles se développer et sa voûte plantaire se former. Cette 1ère paire aura alors un rôle de maintien et facilitera ses 1ères tentatives pour se mettre debout, puis pour marcher seul. Une chaussure de bonne qualité ne sera ainsi ni trop lourde, ni trop rigide et ni trop montante. Elle protégera le pied et donnera à l’enfant une meilleure stabilité lors de ses 1ers pas. Si elles sont mal adaptées, l’équilibre nécessaire à l’acquisition de la marche risque d’être perturbé.

🔗 Faut-il préférer des lacets ou des bandes à scratchs pour la paire de chaussure de bébé ?

Les bandes à scratchs sont pratiques pour l’autonomie de l’enfant et pour les nombreux chaussages et déchaussages du quotidiens. Mais pour les premiers pas, je recommande personnellement tout de même les lacets. En outre, cet avis est aussi partagé majoritairement dans les magazines pour les parents.

 En effet, au-delà de permettre l’ajustement précis de la chaussure au coup de pied de l’enfant, assurent un meilleur maintien du pied. Toutefois, Il faut veiller à serrer sans excès pour que le pied soit bien maintenu sans être comprimé. Par ailleurs, si vous utilisez un chausse-pied, vous n’abîmerez pas l’arrière de vos chaussures.

📐 Pouvez-vous acheter des chaussures ½ pointure au-dessus de la taille réelle ?

La bonne taille tient à la fois compte de la longueur, de la largeur et du coup-de-pied. Une chaussure pour bébé trop petite comprimera bien évidemment le pied de l’enfant. Mais une chaussure trop grande, achetée avec le souci qu’elle dure plus longtemps, causera les mêmes désagréments. Puisque l’on aura tendance à serrer très fort le laçage pour qu’elle tienne mieux aux pieds et que les frottements seront douloureux. Sans parler de l’inconfort de la marche.

En somme, mesurer régulièrement le pied de l’enfant est alors indispensable : n’oubliez pas qu’au cours de la 1ère année, le pied de l’enfant grandit de plus de 4 cm ! L’idéal est d’utiliser un pédimètre. D’autre part, il est indispensable de mesurer les deux pieds car ils ne grandissent pas en même temps. Ensuite, vous vous basez sur le plus grand pied pour le de la chaussure.

📌 Les chaussures pour bébé doivent-elles creuser la voûte plantaire ?

De l’avis des podologues, il n’est pas recommandé de forcer le dessin de la voûte plantaire chez les jeunes enfants, au contraire. En effet, leurs pieds ne sont pas encore formés, il est tout à fait normal que leur voûte plantaire ne soit pas encore dessinée. Elle le sera en temps et en heure et la creuser présente plutôt le risque de déformer ces tout jeunes pieds.

Cependant, la méconnaissance de cette information pousse certains parents à vouloir voir cette bosse sur la première de propreté de la chaussure. Cela oblige alors la plupart des chausseurs à intégrer une mousse dans la première pour marquer cette bosse pour l’œil des parents. Mais s’agissant d’une mousse très souple, celle-ci s’écrase totalement sous le pied de bébé et n’a ainsi aucune incidence sur le chaussant. Le bon chaussage est garanti et les parents sont rassurés !

🚫 Puis-je utiliser la paire de chaussure pour bébé de mon aîné pour mon cadet ?

Personnellement, je pense que non… Avec tous les choses vu précédemment, vous comprenez l’importance des bonnes chaussures pour un bébé. Et du coup, l’enfant précédent a laissé son empreinte et a forcément déformé les chaussures à sa manière. Pour ma part, c’est donc très fortement déconseiller.

Laisser un commentaire

1 Partages
Enregistrer
Partagez